L’eau oxygénée

Publié par dans Uncategorized sur 4 janvier 2016 0 commentaires

beautelagoon-mercurochrome-eau-oxygene-10-volumes

L’eau oxygénée, également appelée peroxyde d’oxygène, possède de multiples vertus cosmétiques. Un peu tombée dans l’oubli, en raison de l’affluence des produits de beauté disponibles dans le commerce, elle faisait partie des indispensables cosmétiques de nos grand-mères et se révèle être toujours un allié de poids. Soigner une plaie, un bouton ou décolorer des poils disgracieux, tour d’horizon de ses usages beauté de l’eau oxygénée.

 

Comme son nom l’indique, l’eau oxygénée est composée d’eau et d’oxygène, sa formule chimique est H202. Incolore, la solution, légèrement moins fluide que l’eau classique, existe en différents dosages. Pour un usage cosmétique, on recommande de l’eau oxygénée à 10 volumes et du 20 volumes pour décolorer un petit duvet ou des cheveux.

Quelles sont ses vertus ?

 L’eau oxygénée a un fort pouvoir antiseptique

Autrement dit, traduit en langage beauté, elle permet de désinfecter un bouton et de stopper sa croissance. Armé d’un coton légèrement imbibé d’eau oxygénée, on peut venir tamponner doucement sur les boutons afin de les traiter et de les faire disparaître plus vite. Toutefois, il convient d’être vigilant car le produit assèche la peau. Aussi, une fois le produit sec, après quelques minutes, il faut venir le rincer délicatement avec de l’eau florale par exemple.

L’eau oxygénée possède également des vertus blanchissantes

Elles s’appliquent aussi bien à la peau (en traitement localisée) qu’aux dents. Dans ce dernier cas, on peut ajouter quelques gouttes à son dentifrice, 1 à 2 fois par semaine maximum, afin de blanchir les dents. Certains utilisent l’eau oxygénée diluée en bain de bouche, toutefois cette utilisation peut être dangereuse si l’on n’est pas rigoureux sur le dosage. Dans le cas d’ongles jaunis ou de peau colorée, sur les doigts des fumeurs notamment, un peu d’eau oxygénée diluée dans de l’eau classique peut permettre d’avoir des ongles blancs ainsi que de faire disparaître les endroits où la peau est jaunie ou tachée. L’eau oxygénée est également un excellent produit pour faire disparaître les taches foncées dont beaucoup de femmes souffrent au niveau des aisselles. On peut l’utiliser sur une peau saine (sans plaie), propre et sèche. Avant de se servir de l’eau oxygénée, l’idéal est de faire un gommage sur la zone que l’on souhaite traiter. Après avoir effectué un rinçage ainsi qu’un séchage minutieux, on peut appliquer de l’eau oxygénée sur un linge ou un coton, que l’on laisse agir une vingtaine de minutes maximum avant de rincer la zone. L’opération peut être répétée autant de fois que nécessaire si l’on observe aucune réaction allergique, brûlure ou rougeurs anormales.

Enfin, l’utilisation la plus connue de l’eau oxygénée reste sur les cheveux et la pilosité. D’ailleurs, les décolorations et teintures capillaires contiennent du peroxyde d’hydrogène. En effet, l’eau oxygénée permet d’éclaircir des cheveux bruns ou foncés avant d’effectuer une coloration notamment. Toutefois, le peroxyde d’hydrogène assèche la fibre capillaire et la fragilise. Il convient donc de limiter son usage à quelques fois par an seulement mais également de nourrir et d’hydrater ses cheveux régulièrement avant et après l’application d’eau oxygénée. Sur le duvet, c’est une excellente alternative au gel décolorant que l’on trouve dans le commerce. En effet, sur un coton imbibé d’eau oxygénée on peut venir tapoter les zones où l’on souhaite blondir les poils. Si ces derniers sont foncés, il est préférable de réitérer l’opération plusieurs fois, en laissant quelques heures en chaque application afin de ne pas sensibiliser la peau. Attention cependant, la peau du visage étant plus fragile que celle du reste du corps, il est déconseillé d’utiliser de l’eau oxygénée sur cette zone.

Un sans-faute pour l’eau oxygénée qui tout comme le bicarbonate de soude fait partie des indispensables produits de beauté DIY.