Fond de teint

Publié par dans Beauté sur 8 décembre 2015 0 commentaires

Elément indispensable d’un maquillage soigné, le fond de teint permet de dissimuler les imperfections (cicatrices, rougeurs, acnés) et d’unifier le teint. A la recherche d’éclat et/ ou de matité ? D’un résultat sophistiqué ou naturel ? Trouver le fond de teint idéal dépend du look make-up souhaité mais aussi de la nature de sa peau. Petit guide pour arborer une mine parfaite en quelques minutes.

Comment le choisir ? Les textures sont nombreuses : mousse, poudre libre ou compacte, liquide ou encore crème teintée façon BB crème. Il y en a pour toutes les peaux et toutes les envies. Celles qui souffrent de sécheresse préfèreront un fond de teint enrichi en agents hydratants afin d’éviter toute sensation d’inconfort et de tiraillement. Les peaux matures se tourneront vers des produits conçus pour lisser les traits et ne pas marquer les rides et ridules. Le plus souvent, les produits teint à destination des peaux souffrant de relâchement cutané contiennent des micro-nacres qui captent la lumière afin de donner un effet lifting. Quand aux peaux mixtes à grasses, elles adopteront une formule matifiante permettant d’éviter les brillances, sur la zone T notamment. Peu importe votre type de peau, il est fortement recommandé de choisir un produit teint avec un indice UVA et UVB intégré, afin de protéger sa peau des effets du soleil (rides prématurées et taches de soleil notamment).

Côté teinte, trouver la nuance qui correspond à sa carnation est essentiel. L’objectif est de parvenir à un résultat zéro défaut qui reste imperceptible. Pour cela, il est recommandé de tester la teinte au niveau de la mâchoire, et non à l’intérieur du poignet. La couleur doit se fondre entre la carnation du visage et celle du cou, toujours légèrement plus claire. Il faut bien veiller à ne pas appliquer du fond de teint sur le cou, au risque d’obtenir un résultat-masque peu naturel. L’astuce consiste à déposer de la poudre minérale au gros pinceau sur la machoire et la gorge pour éviter toute démarcation disgracieuse.

Enfin, le résultat souhaité est également déterminant. La couvrance d’un produit peut varier de légère à élevée. Pour un résultat naturel, on préfèrera un fond de teint aérien et vaporeux, tout en transparence, qui atténuera mais ne camouflera pas totalement les imperfections. Si l’effet recherché est un teint parfait, les formules plus épaisses permettront de dissimuler rougeurs, acnés et cicatrices ainsi que d’unifier le visage.

L’application est une étape cruciale. Les adeptes des teints frais et lumineux, privilégieront l’éponge, ou le beauty blender, qui doit être tapoté sur les zones à couvrir de façon à fondre la matière et à obtenir un résultat imperceptible. A l’inverse, certaines préféreront l’application à la main, dans ce cas, il est indispensable de chauffer le produit dans ses paumes avant de le poser sur le visage afin de faciliter le fondu. Enfin, last but not least, il faut impérativement patienter quelques minutes avant d’appliquer un voile de poudre de finition et/ ou du blush, au risque sinon, d’avoir une tenue moin longue de ce son maquillage.

Astuce : afin de faciliter l’application du fond de teint et d’obtenir un effet longue-durée, on peut appliquer au préalable une base de teint. Déposer un voile de poudre libre en touche finale permet également de prolonger la tenue du maquillage. Idéal pour les peaux qui ont tendance à briller, les jours de grande chaleur ou les maquillages du soir que l’on souhaite voir tenir toute la nuit. Bon à sa voir, certaines marques proposent même des fonds de teints waterproof spécialement conçus pour résister dans des situations extrêmes; particulièrement conseillé pour les athlètes et les reines du dancefloor tout simplement.